The Power Of Money

avec Kurt & Lis Buehlmann

Actualité

Régulièrement, Kurt Buehlmann nous livre son analyse sur l'actualité économique européenne et mondiale.

Surabondance de monnaie sans valeur - la folie continue

30.06.2019 Chers membres de l'Alliance-CH,
Chers participants du séminaire finances bibliques COMPASS
Chers amis et connaissances,

Albert Einstein est crédité d'avoir dit : "La définition de la folie est de faire la même chose encore et encore et d'attendre des résultats différents."

Ce dicton reflète la folie et l'absurdité des tentatives répétées de la BCE (Banque centrale européenne), qui manifestement croit pouvoir sauver la prospérité de notre société en "jetant" de l'argent sans valeur sur le marché. Peu avant les vacances d'été, je ressens donc le besoin - pour ne pas dire la nécessité - d'attirer (encore une fois) l'attention de nos membres coopératifs, amis et connaissances sur la folie qui sévit dans le monde financier et d'émettre un avertissement clair. Non, ça ne finira pas bien !

Dans ce contexte, j'ai lu un article intéressant intitulé "Les banques centrales touchent à la fin". Il y avait aussi la phrase : "Les suites ne sont généralement pas aussi bonnes que l'original, mais avec Mario Draghis ‘Whatever it takes’ la première partie était déjà dévastatrice". Cette première partie, marquée par une expansion massive de la masse monétaire de la BCE - également appelée "assouplissement quantitatif " - s'est achevée en décembre 2018 après que 2600 milliards d'euros aient été "créés" sur une période de trois ans. Nous parlons ici de la création à partir de rien (ex nihilo) de l'argent. On pourrait même parler de prestidigitation. Il faut maintenant savoir que ces sommes énormes, des milliers de milliards, sont vraiment énormes : un million sous forme de billets de 100 francs ou € fait une pile d'un mètre. Un milliard fait une colonne d'un kilomètre! Si vous prononcez un chiffre toutes les secondes, il faut 30 ans pour atteindre le chiffre d'un milliard. Donc, au cours des trois dernières années, la BCE a fait quoi exactement pour un montant incroyable de 2600 milliards d'euros? Elle a (surtout) racheté des obligations (pourries) d'États, c'est-à-dire des titres de dette publique et d'autres obligations (pourries) et également de la dette privée. Surtout venant de débiteurs insolvables. En décembre 2018, cette expansion massive du bilan de la BCE a été interrompue après avoir atteint des niveaux records. Par ailleurs, le bilan de notre Banque nationale suisse (BNS) atteint également un niveau record avec l’énorme somme de 817 milliards fin 2018. Je pense qu’une part importante des 763 milliards contenus dans ce bilan sous forme de monnaies étrangères représente un risque considérable.

Je peux encore lire que de mauvaises perspectives économiques, une inflation trop faible et la menace d'une récession à l'horizon provoquent la panique chez les détenteurs de monnaie (les central bankers). Il semblerait que Mario Draghi veut continuer à ouvrir les vannes de l'argent, acheter des obligations et encore baisser les taux d'intérêt. Des taux d'intérêt plus bas? Nous sommes déjà à 0 %, où allons-nous baisser? Eh bien, il est clair que nous allons maintenant entrer dans la zone négative, de sorte que dans un avenir (très) proche, nous devrons payer des taux d'intérêt négatifs pour l'argent déposé sur un compte et donc accepter que nos actifs diminuent lentement mais sûrement. Ainsi, les taux d'intérêt continueront de baisser, plus d'argent sera imprimé et plus d'obligations seront achetées à des États et des entreprises de facto en faillite. Et si les perspectives ne s'améliorent pas et si l'inflation dans la zone euro ne s'accélère pas, le président de la BCE, M. Draghi, estime qu'un assouplissement supplémentaire de la politique monétaire sera nécessaire…
Dans un de mes blogs, j'ai expliqué que la création d'argent à partir de rien, aussi appelé ex-nihilo, ne peut tout simplement pas fonctionner d'un point de vue biblique. Pourquoi? Le SEUL qui peut créer quelque chose à partir de rien est notre Dieu! Il peut le faire, l'homme ne peut pas!

Jusqu’en 1971 la monnaie était créée sur la base d’une vraie contre-valeur sous forme d’or. On était sous le régime de l’étalon or. Depuis son abolition sous le président Nixon notre monnaie n’a plus de contre-valeur, plus d’équité et c'est pour cette raison que cette "production artificielle" de monnaie sans valeur est condamnée à disparaître. De plus, il faut savoir que la production de notre monnaie part exclusivement sur la base de dette. Elle est "produite" chaque jour par chaque banque sous forme de monnaie scripturaire. Ça ne peut pas être pire.... Ah oui, il y a encore les crypto-monnaies, maintenant aussi lancées par Facebook sous le nom de LIBRA. Vous pouvez lire ce que je pense des crypto-monnaies dans mon blog https://www.power-of-money.org/[...]/bitcoin-oui-ou-non-1028.html Il me semble que nous vivons à une époque où tout le monde veut faire son propre argent. Et ceci, comme nous l'avons déjà dit, créé à partir de rien - ce qui donnera comme résultat quelque chose de basée sur rien…

Avec une probable récession (par exemple en Europe), les vannes de l'argent s'ouvriront encore plus à l'avenir que par le passé. La BCE interviendra encore plus radicalement sur les marchés et maintiendra en vie des entreprises zombie, telles que les banques italiennes. Les taux d'intérêt continueront de baisser et les bilans des banques centrales seront gonflés dans un style gigantesque qui nous est jusqu'à présent inconnu afin de maintenir l'apparence d'un monde financier qui fonctionne. Nous continuerons tous à être «gentiment» expropriés par cette période de faibles taux d'intérêt, la prévoyance vieillesse (AVS, pensions, etc.) deviendra encore plus difficile et de plus en plus de personnes auront trop peu pour vivre dans la vieillesse. La pauvreté de personnes âgées est programmée. Car n'oublions pas: même si nous, les Suisses, n'appartenons pas à la zone euro et avons toujours notre franc suisse solide, nous vivons au milieu de l'Europe, sommes en réseau étroit avec l'euro et ne pourrons pas simplement regarder ce qui se passe autour de nous depuis notre île, sans que ces processus négatifs nous touchent!

Existe-t-il des solutions pour échapper à ce scénario d'horreur et ne pas simplement perdre notre prospérité? OUI, il y en a https://www.alliance-ch.ch/[...]/plateforme.html et elles sont toutes basées sur des valeurs bibliques. Une solution particulièrement intéressante est d'ailleurs le S-Deposito (Silber-Deposito = compte en argent métal précieux). Ici, de l'argent métal précieux est acheté sous forme de granulés et stocké dans l'entrepôt du port franc à Zurich à votre nom. La taxe sur la valeur ajoutée n’est de ce fait pas appliquée. Il s'agit d'un véritable investissement en capital dont la véritable base est l'argent métal précieux. En ce qui concerne l'argent (métal précieux), la Bible dit dans Aggée 2,8 : ‘L'argent est à moi, et l'or est à moi, Dit l'Éternel des armées’. De ce (vrai) compte d'argent, la monnaie nécessaire à la vie quotidienne en CHF ou en € peut être retiré à tout moment par le biais d'une vente de granulés. Cela peut également se faire via la nouvelle formule appelée « Barter » (échange de marchandises). Je reviendrai plus en détail sur ce produit dans un prochain blog. C'est une solution sûre et ingénieuse pour les temps incertains de l'avenir ! Si vous êtes intéressé, il vous suffit d'envoyer un courriel à info@alliance-ch.ch

Enfin, je voudrais souligner clairement : avec l'aide de Dieu et Sa sagesse, il y a TOUJOURS des solutions sûres et bénies! Dieu ne veut pas que Ses enfants perdent leurs biens. Pas même en temps de crise! Au contraire, c'est précisément en ces temps-ci que Dieu cherche des "candidats" qui ont sauvé leurs biens avec Son aide et qui sont maintenant prêts à être utilisés comme instrument de bénédiction pour beaucoup d'autres personnes dans des situations sans espoir. Et il y en aura "plus qu'il n'en faut"...

Je vous souhaite bonne lecture, pas de stress, pas de panique, mais la paix de Dieu dans toutes les questions et décisions, et un bel été béni !

Soyez puissamment bénis!
Kurt Buehlmann
Président du CA Coopérative Alliance-CH
Enseignant-formateur en finances & économie bibliques
COMPASS-leader french language area