The Power Of Money

avec Kurt & Lis Buehlmann

Actualité

Régulièrement, Kurt Buehlmann nous livre son analyse sur l'actualité économique européenne et mondiale.

Bitcoin : oui ou non?

17.03.2017 Chers actionnaires d’Alliance-CH SA,
Chers amis et connaissances,

Pour donner une réponse rapide : Non merci !
Alors pourquoi ce NON catégorique ? Parce que il s’agit, une nouvelle fois, d’une monnaie virtuelle, sans aucune contre-valeur. Le Royaume de Dieu, quant à lui, est basé sur de vraies valeurs et non pas sur du fictif, des promesses sans lendemain ou sur des créations humaines... C’est aussi simple que cela!

Voici ce qu’est, selon Wikipédia, le bitcoin: « L’expression vient de l’anglais ‘bit’ (unité d’information binaire) et de ‘coin’ (pièce de monnaie). Bitcoin est une monnaie cryptographique et un système de paiement peer-to-peer inventé par Satoshi Nakamoto, qui annonce l'invention en 2008 et publie le logiciel open-source en 2009. Son unité de compte est le bitcoin, limitée à 21 millions d'unités et divisible jusqu'à la huitième décimale. Toutes les transactions sont vérifiées par les nœuds du réseau et enregistrées dans un registre public infalsifiable appelé « blockchain ». Le système fonctionne sans autorité centrale, ni administrateur unique, mais de manière décentralisée grâce au consensus de l'ensemble des nœuds du réseau. Bitcoin est la plus importante monnaie cryptographique décentralisée avec une capitalisation proche de 14 milliards d'euros en 2016. Il s’agit d’une monnaie artificielle basée sur des algorithmes mathématiques qui assurent qu’il n’y aura jamais plus de 21 millions d’unités ».

Son fonctionnement : on peut ouvrir un compte chez divers fournisseurs et acheter des bitcoins. Le cours actuel pour un bitcoin se situe entre CHF/€ 1'100 et 1’200. Les bitcoins peuvent, par la suite, être transférés par internet, comme pourrait l'être un email... La Finma (Autorité fédérale suisse de surveillance des marchés) a éprouvé ce modèle et donné à un des fournisseurs, la société Xapo, son accord pour une utilisation en Suisse, sous condition d’être soumis à la régulation contre le blanchiment d’argent.
Sur le site https://www.cryptocoinsnews.com/[...]/ on peut lire que l’ancien vice-président des USA, Al Gore, est un « Bitcoin Enthusiast ». Ainsi que bien d’autres personnes de grande influence… Alors, si ces personnes certainement intelligentes sont pour le bitcoin, où peut-il avoir un problème ? Pour répondre à cette question tout à fait justifiée, nous devons consulter le manuel de la vérité en relation avec la vraie monnaie. Dans la Bible le livre d’Aggée nous donne une réponse très claire dans le chapitre 2, verset 8 : L’Argent & l’Or appartiennent à l’Eternel des armées et sont donc la vraie monnaie. Et basta !

Pour illustrer cette affirmation, j’aimerais parler d’une situation à laquelle notre monde sera exposé selon Apocalypse 6:6-8 : "Et j'entendis au milieu des quatre êtres vivants une voix qui disait : Une mesure de blé pour un denier, et trois mesures d'orge pour un denier ; mais ne fais point de mal à l'huile et au vin. Quand il ouvrit le quatrième sceau, j'entendis la voix du quatrième être vivant qui disait : Viens. Je regardai, et voici, parut un cheval d'une couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l'accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l'épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre."
Dans ce terrible passage, où il est annoncé que 1/4 de la population mondiale mourra, Dieu nous donne le prix pour pouvoir acheter la nourriture nécessaire à notre survie. La Bible dit qu’une mesure de blé – pour faire notre pain quotidien – coûtera alors la contre-valeur d’un denier. Les écrits historiques nous apprennent qu’une mesure correspondait à environ un kilo, soit la quantité de blé panifiable nécessaire pour nourrir une famille pendant une journée, et le denier représentait le salaire journalier d’un ouvrier. Cette pièce en Argent pur pesait environ 3,9 grammes. Cela veut donc concrètement dire qu’avec une once d’Argent (une once = 31,1 gr) nous pourrons acheter pour environ 8 jours de blé panifiable.
La question se pose : quel sera alors le prix en €, en $, en francs suisses ou en bitcoins?
Là aussi, la Bible nous donne des informations très intéressantes dans 2 Roi 6 :25 où une situation de détresse terrible est décrite avec les mots suivants : "Il y eut une grande famine dans Samarie; et ils la serrèrent tellement qu'une tête d’âne valait quatre-vingts sicles d'argent, et le quart d'un kab de fiente de pigeon cinq sicles d'argent." Une tête d’âne pour 80 sicles d’argent ? Cela veut dire, presque 3 mois de salaire pour une tête d’âne(!)… Gloire à Dieu que son peuple aura accès à la nourriture, dans les temps à venir, à un prix déjà fixé par Lui. Cette révélation importante nous permet de nous préparer !
De plus, la Bible dit que nous aurons toujours accès à l’huile et au vin, puisque il est dit clairement que l’ennemi ne pourra pas leur « faire du mal ». Maintenant, j'aimerai vous poser la question suivante: Pensez-vous vraiment que vous pourrez acheter, à cette époque cruciale où la nourriture manquera et où les prix s’envoleront à coup sûr (voir l’exemple biblique ci-dessus), du blé ou de l’orge (ou autre nourriture) avec des bitcoins chez votre ami paysan ou tout autre producteur ? Bon, je pars de l’idée que vous devinez mon opinion... A ce sujet, je vous invite à lire mon blog: Quelles sont les solutions bibliques dans les temps difficiles à venir ?
Vous trouverez certainement des réponses à vos questions sur notre site internet www.alliance-ch.ch, voici le lien direct de l’article que j’ai écrit dernièrement : http://www.power-of-money.org/[...]/pom-sections-11-sec-pdf2-20150316-190122.pdf

Ceci étant dit, j’aimerais conclure avec les constats suivants :
-Il est faux de croire qu’on peut remplacer efficacement une monnaie-dette artificielle, je parle ici des monnaies du monde $, €, £, CHF, etc., par une autre monnaie tout aussi fictive

-Par ailleurs, dans un article intitulé The resolution of the Bitcoin experiment, Mike Hearn, développeur du système bitcoin, expose les raisons techniques et organisationnelles qui aboutiront, selon lui, à l’échec de la plus connue des crypto-monnaies. Mike Hearn se pose clairement la question de la solvabilité du système et il évoque en creux l’éventualité d’une banqueroute globale qui ferait disparaître plusieurs milliards de dollars d’un simple clic...
Dans ces conditions, il me semble difficile de considérer le bitcoin plus sûr que notre franc suisse, l’euro, le dollar ou toute autre monnaie du monde. Les monnaies-dettes et les crypto-monnaies sont toutes sorties du néant (respectivement de la dette pour les premières !), sans contre-valeur et donc sans VRAIE valeur intrinsèque !

Du vendredi 13 au dimanche 15 octobre un séminaire spécial de trois jours aura lieu dans le très sympathique hôtel Edelweiss (www.edelweisswengen.ch ) à Wengen, tenu par de chers amis chrétiens. Nous y traiterons des thèmes d’actualités : « Que se passe-t-il dans le monde des finances ? Quels sont les dangers en relation avec les monnaies du monde ? Quelles sont les vraies monnaies ? Comment faire en cas d’interdiction de la monnaie ? Comment me préparer au tsunami* qui est devant la porte ? » etc.
Pour plus d'informations, consultez le flyer sous la rubrique "séminaire/conférence".
Si ce séminaire vous intéresse, merci de bien vouloir me contacter sur mon mail personnel kbuehlmann@power-of-money.org.

* Vision du tsunami à lire sous http://www.power-of-money.org/[...]/pom-articles-27-fichier1-20141201-132357.pdf

Chers amis & connaissances, méfions-nous des tentations du monde, fions-nous aux vraies valeurs de Dieu. Vous pouvez les découvrir dans l’article cité plus haut « Crise économique, crise financière… Que faire ? ». Dieu nous a donné toutes les réponses, gloire à son nom !!!
Encore un dernier mot important : Dieu nous donne des révélations en relation avec les temps à venir selon sa promesse dans Amos 3,7. Préparons-nous donc, mais n’oublions surtout pas : il ne s’agit certainement pas de nous mettre égoïstement à l’abri comme le riche agriculteur dans Luc 12, 16 à 21, mais d’utiliser la bénédiction reçue pour les plus faibles et ainsi devenir un puissant instrument entre les mains de Dieu !

J’espère que ces quelques explications aient pu éclairer votre lanterne et vous souhaite un printemps béni par notre grand Dieu !

Au nom d’Alliance-CH, recevez mes salutations fraternelles
Kurt Buehlmann, Président du CA


Sources :
- Wikipédia
- Weltwoche vom 23.2.17
- La Magazine L’or et l’Argent du 24.2.17
- Journal Les Échos
- TOPIC, N° 2 – 2017