The Power Of Money

avec Kurt & Lis Buehlmann

Actualité

Régulièrement, Kurt Buehlmann nous livre son analyse sur l'actualité économique européenne et mondiale.

Feu de paille

23.02.2018 Chers amis d’Alliance-CH,
Chères connaissances,

Que de bonnes nouvelles de partout : l’économie est repartie, le chômage baisse, la bourse jubile - brièvement interrompu par un mini-crash - et le président français claironne « France is back ». Même le célèbre bitcoin (voir mon article sous https://www.power-of-money.org/[...]/bitcoin-oui-ou-non-1028.html) remonte la pente après une spectaculaire chute de $ 20'000 à $ 7'000… Que se passe-t-il ? Est-ce que l’économie – ainsi que le système monétaire et le monde des finances - sont à nouveau au beau fixe ? La réponse pour moi est un NON catégorique car il s’agit de rien d’autre que d’un feu de paille qui, à vrai dire, m’a également (un peu) surpris! Cependant, l’expérience nous dit que ce genre de feu ne tient pas très longtemps. Certes, il peut être puissant, tout en restant très limité dans le temps. Des questions se posent : Comment ce feu est-il soudainement apparu ? Et combien de temps durera-t-il ?
Un article intéressant d’un dénommé Thorsten Polleit, chef-économiste de la société Degussa, publié dans la Weltwoche (Edition Nr.04.18), porte le titre « Ivresse », suivi du sous-titre « L’économie mondiale connaît un véritable boom. Pourtant, cette euphorie rappelle les bulles dotcom et subprime. Sous une belle surface s’entassent de plus en plus de dettes, favorisées par une politique d’argent bon-marché instaurée par les banques centrales ». Un peu plus bas dans ce blog, je reviendrai encore sur ce point. A juste titre, l’auteur continue en faisant la constatation suivante : « Les banques centrales ont déclenché ce boom par une politique de taux extrêmement bas, d’intérêts négatifs et d’une expansion de la masse monétaire effrénée ». Quel est le résultat de cette politique monétaire ? Des états, banques et entreprises dans des situations de surendettement peuvent renouveler des dettes dues aux taux extrêmement bas et ainsi continuer à s’endetter davantage. Il en résulte aucune motivation à réduire l’endettement. De plus, les banques centrales nous assurent être capables de combattre - peu importe le prix à payer - toute nouvelle crise conjoncturelle ou systémique. Cela fait gonfler les cours des marchés des actions à des niveaux incommensurables. Le carrousel continue donc à tourner joyeusement, jusqu’au jour où il se rompra en mille morceaux. Cela arrivera au plus tard le jour où les intérêts monteront d’une façon significative, rendant le service de la dette insupportable. La période de « boom » sera alors suivie par un cycle de « bust » (bust = banqueroute, faillite). Tout cela s’est déjà produit à maintes reprises sur notre terre – donc rien de nouveau sous le ciel !
Une nouvelle fois, je fais référence au meilleur manuel en relation avec l’économie et les finances : la parole de Dieu contenue dans la Bible, avec plus de 2'300 versets en relation avec les deux sujets. En l’étudiant de près nous pouvons constater quelles sont les vraies valeurs (voir à ce sujet sous https://www.power-of-money.org/[...]/alliance-ch-strategies.html ) et lesquelles n'en sont pas. Peu importe de quelle monnaie nous parlons, US-$, Euro, Yen, Renminbi ou encore notre franc Suisse, ce sont toutes des ‘monnaies papier’ – aussi appelées fiat money, sans aucune couverture et sans aucune contre-valeur. Ce malheureux développement a commencé en 1971 sous le président Nixon avec l’abolition du Gold-Standard. Avant cette tragique décision, le monde connaissait depuis 1933 une situation monétaire très stable : chaque dollar imprimé (le dollar était et est toujours la monnaie de référence, également pour le CHF, €, etc.) devait être assuré par de l’or physiquement détenu dans les coffres-forts du Fort Knox ou sous la Federal Reserve (Banque centrale américaine). Une once d’or (= 31,1g) donnait droit à l’émission de 35 dollars sous forme de billets. De cette façon chaque dollar papier représentait une vraie valeur, assuré par une VRAIE contre-valeur en or. Les pièces d’argent (en Suisse émis jusqu’en 1966/69 en cours) étaient également en argent métal précieux, une vraie valeur appartenant à Dieu selon Aggée 2,8. Sous cette égide, la monnaie était solide pendant des décennies. Preuve est qu’une once d’or valait de 1933 à 1971 US-$ 35. Le cours actuel se situant autour de US-$ 1'300.
D’un point de vue biblique, la situation est assez facile à expliquer (la Bible n’est pas compliquée) : notre monnaie actuelle est créée à partir de RIEN. Pire encore, elle est née d'une dette. Chaque banque, même la petite caisse d’épargne d’un petit village retiré, peut joyeusement participer à ce jeu. Un exemple concret : le crédit immobilier (prêt hypothécaire) accordé à un client permet à cette petite banque de produire elle-même cet argent. Non pas au moyen d’une imprimante (ce privilège appartient exclusivement à notre Banque nationale en Suisse, resp. aux banques centrales) mais avec un simple clic sur l’ordinateur. On appelle cette monnaie fiat money ou encore monnaie scripturale. Il s’agit d’une monnaie sans aucune contre-valeur ! La population allemande l’a vécu d’une façon brutale dans les années 20 quand la production (fabrication) démesurée du Reichsmark a déclenché d’abord une puissante inflation (perte du pouvoir d’achat), suivie d’une hyperinflation (effondrement du système monétaire). En 1923, le prix d’achat d’un pain n’était plus de quelques Pfennige mais d’un milliard de Reichsmark. Cette production de monnaie à partir de rien a eu comme dramatique conséquence l’écroulement de l’économie, la perte très massive d’emplois et pour beaucoup de citoyens également la perte de leurs biens. Dans cette période turbulente, Adolf Hitler s’est emparé du pouvoir avec les résultats catastrophiques connus de tous. La Bible nous enseigne que la production à partir de rien appartient à un seul : à notre Dieu, notre créateur ! Lui seul est capable de vraiment le faire et il n’acceptera jamais que quelqu’un d’autre puisse le faire également. La vérité est aussi simple que ça ! Le monde essaie de corrompre la vérité, la Bible dit à ce sujet dans Esaïe 5,20 avec des mots très précis « ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal ».
Regardons de plus près la situation d’endettement colossale d’états, de 100% et plus de leur produit intérieur comme les USA, la France, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, le Japon (avec 250%) et encore bien d’autres. Ces états se trouvent, à mon avis, dans une situation d’endettement irrésoluble. Leurs dettes ne pourront tout simplement pas être remboursées ! Ils se trouvent pris au piège de l’endettement. Regardez les compteurs de leur endettement, pour les USA sous http://www.usdebtclock.org/ et pour la France sous https://www.haushaltssteuerung.de/schuldenuhr-frankreich.html . Les compteurs tournent à des vitesses pharamineuses, donnant le tournis.

Vous trouverez d’autres informations sur notre site internet www.alliance-ch.ch que nous vous encourageons à consulter. Regardez également les solutions recommandées sur le même site. Vous pouvez également nous contacter par email sous info@alliance-ch.ch

Pour conclure, je tiens à préciser que rien ne justifie une panique générale. Par contre, nous devons absolument connaître la VÉRITÉ biblique. A ce sujet, la Bible dit dans Jean 8,32 "vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira". Autrement dit : nous devons nous préparer !