The Power Of Money

avec Kurt & Lis Buehlmann

Actualité

Régulièrement, Kurt Buehlmann nous livre son analyse sur l'actualité économique européenne et mondiale.

La politique monétaire et les sept années de vaches maigres

17.11.2020 "La politique monétaire doit faire plus"
versus
"La politique monétaire atteint ses limites"

Sommes-nous en présence de sept années de vaches maigres ?


Lorsque je lis les différentes déclarations des participants responsables après la conférence virtuelle de Sintra (réunion des banquiers centraux internationaux), je me rends compte que tout le monde cherche LA solution.

Le président de la FED (Réserve fédérale américaine), Jerome Powell, déclare que "la politique monétaire doit faire plus" et met en garde contre les "mois difficiles". Il estime que la politique monétaire et fiscale américaine doit s'intensifier pour faire face aux conséquences de la pandémie de Corona. Christine Lagarde, la directrice de la BCE (Banque Centrale Européenne), souligne quant à elle les aspects positifs de la poussée de la numérisation résultant de la pandémie. M. Powell craint que les jeunes, les minorités, les personnes à faible revenu, les travailleurs et, dans une certaine mesure, les femmes soient dépassés par le changement numérique et aient ensuite du mal à retrouver leur place dans le monde du travail. "Il y a un danger que ces personnes perdent la vie qu'elles avaient auparavant", a-t-il déclaré.

Je pourrais énumérer d'autres sujets de discussion ici : la baisse des taux d'intérêt sur les investissements sûrs, le déclin de la croissance économique, le (sur)vieillissement des sociétés, la transformation des sociétés industrielles à forte intensité de capital en sociétés de services etc.

Permettez-moi de revenir à la question ci-dessus "Est-ce que LA solution existe ? " Examinons d'abord quelques faits et chiffres :

- Le marché boursier est en plein essor - et l'économie est paralysée : Wall Street - et avec elle tous les acteurs du marché boursier dans le monde entier - se réjouissent de la hausse ininterrompue des cours des actions, des nouveaux records des indices boursiers et des (encore) gros profits des investisseurs. Et que fait l'économie ? Elle est paralysée, affaiblie par le virus Covid-19. Comment expliquer cela ? Est-ce "normal", ou sommes-nous dans une situation absurde et illogique ?

- La FED (Banque centrale américaine) a maintenant un bilan de 7 000 milliards de dollars. Cela correspond à environ 32 % du PIB (= production économique annuelle) des États-Unis. Celui de la BCE (Banque centrale européenne) s'élève désormais à 5 500 milliards d'euros et celui de notre BNS (Banque nationale suisse), avec un total de bilan d'environ un billion (mille milliards!) de francs suisses (bien plus de 100 % de notre PIB !), est à un niveau jusqu'alors inimaginable.

- D'où vient cet argent ? Réponse : il est créé ex nihilo, c'est-à-dire qu'il ne vient de RIEN. Et ce qui sort du néant ne vaut rien ! A la Fed, à la BCE (avec 20 milliards d'euros créés chaque mois "indéfiniment pour réactiver les rachats de dette publique et privée") et à la BNS, ce jeu de Monopoly se poursuit allègrement...

- Qui va payer l’addition ? La Belgique, l'Espagne et la France ont émis des obligations d'État sur une durée de 50 ans en 2016. En 2017, la BCE a acheté au Portugal des obligations d'État d'une durée de 182 ans (nous parlons ici de 7 générations !), elles devront être remboursées en 2199. Les sept prochaines générations seront donc appelées à payer... Un très mauvais héritage !

Chers amis, des temps difficiles sont devant nous, nous devons nous préparer aux années de vaches maigres !

La vision du tsunami que j'ai a reçue en 2007 semble se rapprocher. Il est expliqué en détail dans mon nouveau livre La crise – que faire ? Au fait, il semble que ce livre va devenir un best-seller. Récemment, un ami et frère en Christ en a commandé 100 exemplaires avec la mention "ce livre devrait être lu par chaque chrétien".

En parlant des années de vaches maigres, j'entends soudain des voix disant "un tsunami arrive" et "j'ai vu sept vaches maigres". J'ai la forte impression que Dieu nous parle, qu'il nous avertit des temps difficiles à venir, selon sa promesse dans Amos 3:7 "L'Éternel, le Dieu puissant, ne fait rien sans que ses serviteurs, les prophètes, le sachent d'abord". Nous devons attentivement écouter la voix de Dieu !

Devrions-nous paniquer à cause de cela ? Avoir peur ? Non, il n'y a pas besoin de tout cela. D'autre part, nous devrions faire trois choses : 1. rechercher la proximité de Dieu, 2. renforcer notre foi en Lui, et 3. connaître la vérité, car elle nous libérera de la panique et des craintes.

Le livre "La crise - que faire?"vous aidera ! Vous pouvez le commander sur notre site en cliquant sur ce lien: https://www.alliance-ch.ch/[...]/boutique.html

Kurt BUEHLMANN