The Power Of Money

avec Kurt & Lis Buehlmann

Actualité

Régulièrement, Kurt Buehlmann nous livre son analyse sur l'actualité économique européenne et mondiale.

Initiative monnaie pleine

24.05.2018 Chers amis d’Alliance-CH,
Chères connaissances,

Le 10 juin 2018 l’électorat suisse votera sur l’Initiative Monnaie pleine. Plusieurs personnes, coopérateurs d’Alliance-CH ou anciens élèves d’un séminaire finances, m’ont demandé ce que j'en pensais. Cette question nécessite un petit tour d’horizon afin de bien éclairer les lanternes.

Je commence par la fin : l’initiative Monnaie pleine vise à interdire aux banques (à toutes les banques, sauf à la BNS) la création d’argent sous la forme de « monnaie scripturale ». Aujourd’hui, le 90% des Francs suisses en circulation provient de cette production quasi « privée » et uniquement les 10% restants existent sous forme de pièces et billets émis par notre Banque nationale (BNS). La création monétaire est une affaire très lucrative, les bénéfices engendrés par les banques sont estimés à env. 35 milliards de Francs suisses pour la période 2007 à 2015. En cas d’acceptation de cette initiative, ces bénéfices reviendront à la BNS, suivie d’une redistribution à la Confédération, aux cantons et finalement aux citoyens. Reste à mentionner que l’argent scripturale, donc le 90% de la monnaie en circulation, représente un grand danger car ce n’est in fine pas de l’argent légal au sens du droit suisse, mais uniquement une promesse - plutôt vide - des banques. Je reviendrai sur ce point plus bas. En conclusion je peux dire que je voterai OUI à cette initiative !

Regardons maintenant toute cette question de plus près, Bible en mains. Que pouvons-nous constater ? Le Royaume de Dieu contient de VRAIES valeurs, aussi bien spirituelles que matérielles. Les valeurs matérielles sont énumérées dans notre document de base « Alliance-CH », voici le lien direct : https://www.power-of-money.org/[...]/pom-sections-11-sec-pdf1-20170919-155538.pdf
Quelle place occupe alors la monnaie du monde ($, £, €, CHF, etc.) ? Pour répondre à cette question, je vous recommande la lecture de mon blog de décembre 2013 « Un petit tour d’horizon sur la monnaie du monde » : https://www.power-of-money.org/[...]/pom-newsletters-29-fichier-fr-20170302-162601.pdf
Vous en conclurez, que depuis l’abolition du Gold-Standard en 1971 par le président Nixon (en Suisse en 1992), la monnaie du monde en circulation n’a plus aucune contre-valeur, donc aucune valeur intrinsèque. Ce n’est que du papier, dont la « valeur » dépend uniquement de la confiance qu'on lui accorde. Cela est surtout valable pour la monnaie scripturale, sujet de l’initiative Monnaie pleine, mais malheureusement également en relation avec la soi-disant « vraie » monnaie établie par notre Banque nationale… Si je soutiens cette initiative, je ne peux pas rester muet sur le fait que « l’autre monnaie » (celle créée par la BNS) est, pour les motifs cités plus haut, également en danger. Alors où est le problème, où sont les racines ?
La création de monnaie, sans aucune contre-valeur, se situe dans le domaine du virtuel. Pire encore, toute monnaie ainsi créée provient du néant, de plus issue de dettes ! L’ennemi a bien réussi son coup en faisant croire que l’homme est capable de créer à partir de rien. Ce privilège n’est accessible qu’à notre grand Dieu. Lui seul est capable d’une création venant du néant. Ce n’est pas plus compliqué ce cela !
Revenons maintenant sur cette fausse promesse citée plus haut : la monnaie scripturale ou argent électronique, sujet de l’initiative Monnaie pleine, est en fait une grande escroquerie. Premièrement, elle ne représente aucunement une monnaie légale et de plus n’est pas en ligne avec notre Constitution. L’argent électronique que nous déposons sur nos comptes en banque n’est pas de l’argent légal au sens du droit suisse. Une personne a aujourd’hui deux façons de gérer son argent : 1) avec de la monnaie « réelle » en mains, créée par notre Banque nationale ou 2) via de la monnaie scripturale ou électronique. La monnaie scripturale est déposée auprès d’une banque et inscrite de façon électronique. Beaucoup pensent que les deux monnaies sont identiques. C’est une erreur ! Uniquement la monnaie physique est une monnaie légale, comme cité plus haut. Elle est créée par la banque centrale et reconnue légalement. L’argent scripturale est créé par toutes les banques en accordant des crédits desquels résultent des avoirs sur d’autres comptes. Ce processus se répète avec comme résultat que la monnaie scripturale est aujourd’hui environ dix fois plus grande que la monnaie physique en circulation. Ce qui est important de savoir : lorsqu’on dépose de l’argent dans une banque, on obtient uniquement un droit de créance. Par définition, une créance est le droit d’obtenir quelque chose ou un remboursement auprès de quelqu’un. Donc une revendication privée. Mais en cas de faillite, la banque peut ne pas nous rembourser. Il ne faut donc pas confondre « créance » avec « droit de propriété ». Ce sujet a été traité dans notre blog du mois de mai 2016 avec le titre « Une banque fait faillite », voici le lien direct :
https://www.power-of-money.org/[...]/pom-newsletters-22-fichier-fr-20170301-171738.pdf
Pour revenir à l’initiative Monnaie pleine : la nette plus grande partie des crédits accordés viendront directement par le biais de notre Banque nationale. Cela aura du moins comme agréable conséquence qu’un « run » sur les banques sera peu probable car l’argent déposé sera aussi « sûr » comme l’argent liquide.
Conclusion : Monnaie pleine est clairement un « moindre mal », mais pas la VRAIE BONNE solution non plus ! Celle-ci a été ratée – car non comprise – lors de la récente initiative OR.
Pour terminer, je tiens à préciser qu'il n'y a aucune raison de paniquer. Par contre, nous devons absolument connaître la VÉRITÉ biblique. A ce sujet la Bible dit dans Jean 8,32 "vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira". Autrement dit : nous devons nous préparer !
Vous trouverez d’autres informations sur nos sites internet www.alliance-ch.ch, une visite en vaut la peine. Regardez également les solutions recommandées sur le même site. Vous pouvez également nous contacter par email sous info@alliance-ch.ch

Soyez puissamment bénis et gardez les yeux et les oreilles ouverts !
Fraternellement en LUI
Kurt Bühlmann, président de la Coopérative Alliance-CH